Menu

Vos propositions

A quand une police présente en permanence pour éradiquer les trafics en tous genres . Des brigades 5 fois plus nombreuses 7j/7 20h/24 minimum. Il faut plus de caméras Rue Guy Patin qui sert de base arrière pour les vendeurs de cigarettes de contrebande de Barbès
Fermeture ou déplacement du marché Barbès . Si ce marché est amené à rester, refonte totale de celui ci. Avec des produits plus qualitatifs... la qualité n’est vraiment pas au rendrez vous.
Contrôles de tous les commerces alimentaires du quartier Barbès Château Rouge pour vérification du respect des règles d’hygiène. Car franchement on en est loin du respect de ces règles !
Pourquoi, dès octobre prochain, le 18 eme devra encore accueillir 150 migrants de plus ? Que des hommes ? Notre quartier paye déjà un lourd tribu en matière d'immigration, de toxicomanie et d'insécurité. Pourquoi ne pas installer ces migrants ds des quartiers huppés ? :)

Vos questions

Dans le Parisien, vous parlez des mesures-gadget des candidats aux municipales et évoquez le sujet des trottinettes. Mais que pensez vous de la prolifération des trottinettes électriques à Paris?
Nous habitons à la frontière entre 18 et le 17ème. Chaque jour, lorsque nous sortons de chez nous (18), nous pataugeons dans la crasse, les ordures, l'urine, les tags. En face (17) ? C'est nickel ! Le même quartier, mais pas la même politique de propreté ?
Seriez vous prêt à signer la charte d’Anticor? Madame Dati est actuellement visée par une enquête. N’est ce pas un mauvais signe envoyé à vos futurs électeurs potentiels en l’acceptant comme soutient? Beaucoup de parisiens vous apprécient ( les déçus de gauche parisienne)
Quelles idées pour continuer à améliorer la propreté de Pigalle ? Qui est en quelque sorte une vitrine du 18em. Une des portes d'entrée (via le Metro) du 18em. A côté d'un 9em (south Pigalle) de plus en plus attirant, notre Place Pigalle reste salle et hantée par les dealers...

Vos coups de gueule

Continuez comme ça - enfin un discours censé et plein de bon sens. Les dérives hidalgesques (dépenses absurdes, artifices comptables, obsessions d'une ville utopique cf. "square vélo à Barbès") ne peuvent plus durer. Paris n'est plus digne de son standing!
La mendicité agressive s'installe avenue Jean Jaurès où des délirants agités de tics vocifèrent et vaguent. Je n'ose plus prendre le métro seule le soir et déboucher au début de l'avenue car rejoindre mon domicile est un vrai parcours de peur. C'est intolérable.
Hello, n'habitant pas Paris, mais très concerné et intéressé par ta démarche, je ne trouve pas "la clé" pour m'exprimer!!
Ça y est, elle est repartie!!! En avant Pierre, construit les bonnes alliances et au boulot, barrez lui le chemin à cette incapable faux-cul!